Le retail doit continuer sa transformation vers un modèle plus local et durable

 

Le retail doit continuer sa transformation vers un modèle plus local et durable

Fin septembre, les résultats de l’étude Havas Commerce 2022 qui cherche à comprendre les mutations du commerce dans un monde en crise, ont été dévoilés. L’étude a été réalisée du 4/08/2022 au 9/09/2022 sur un échantillon de 305 professionnels leaders du commerce issus de 15 pays avec l’accent mis sur 4 marchés principaux : celui de la France, du Royaume-Uni, des États-Unis et de la Chine.

L'inflation est l'inquiétude n° 1 de plus de la moitié des retailers à travers le monde. La Covid est reléguée au second plan.

En France, la plupart des mesures sanitaires contre la covid ont été remplacées par des mesures de soutien contre l'inflation. Cependant, la situation est bien différente en Chine où 75 % des détaillants restent particulièrement préoccupés par la Covid .

"Click and collect, achat en ligne, paiement sans contact…achat plus durable et local des comportements ancrés dans les habitudes des consommateurs du monde."

Click n collect :
Le Click and collect qui a pris son essor pendant la crise du Covid s’est installé dans les habitudes des consommateurs et s’est renforcé au cours des derniers mois . 26 % des retailers ont renforcé le click and collect et 48 % les livraisons rapides et services de retour . 50% environ d'entre eux considèrent même ces dispositifs comme des modèles qui continueront de redéfinir le futur des entreprises.

Commerce en ligne :
La digitalisation du commerce continue d'accélérer. Poursuivre une transformation numérique et virtuelle demeure le chantier le plus important pour plus de 50% des retailers. Pour 67% des retailers Français, l’avenir du secteur passera d’ailleurs par davantage de digitalisation (e-commerce, social commerce…).

Amazon grand concurrent du commerce pointé du doigt pendant la crise du Covid est étonnamment pour 59% des retailers mondiaux un modèle à suivre. Ce chiffre passe à 69% en France.

Consommation locale et respectueuse de l’environnement :

  • Plus de 33% des retailers mondiaux font du « retour au local » la tendance qui redéfinira le futur de leur entreprise. 43 % pour les retailers français.
  • 50% des retailers interrogés estiment également qu'ils devraient transformer leur modèle pour proposer une offre durable et respectueuse de l'environnement.

Les prix, toujours le 1er argument du commerce

Pour continuer à développer leur chiffre d'affaires dans une Europe au ralenti, 57% des retailers Français pensent qu’ils doivent concentrer leur effort sur les prix. Au niveau mondial déjà, 27% des retailers ont entamé une discountisation de leur gamme de produits. Malgré une envie de consommer local, bio et sain à la suite de la Covid, la conjoncture économique fait que la question du prix reste la première attente de ceux dont le pouvoir d'achat a été amputé par l'inflation, devant la qualité, le choix ou la livraison rapide.

L’acte d’achat, un acte plus militant qu’avant ?

Au Royaume Uni , 80% des retailers pensent que l’acte d’achat s’inscrit dans une forme d’activisme avec le boycott de certaines marques alors qu’aux USA, en France et en chine, ils sont seulement 60% à le penser.

Les nouveaux leviers de croissance

16 % des retailers pensent que le modèle de l'abonnement/location est une nouvelle tendance qui redéfinira le futur, d’autres pensent que c’est celui du content commerce et social commerce.

Vision de développement : la Chine et la France, deux extrêmes.

Les retailers chinois pensent que l’avenir de leur commerce passera par l’investissement massif dans le métavers (un monde virtuel), alors qu’en France, les retailers pensent que l’avenir passera par la transformation numérique et un modèle plus local et durable.

Les crises n’ont pas que du mauvais. Elles poussent les entreprises à innover, à réfléchir à de nouveaux modèles de croissance, à bouger les lignes plus rapidement. Nous l’avons vécu avec la crise du covid et il en sera de même avec la crise énergétique qui se profile. Les entreprises n’ont pas le choix si elles veulent résister et se développer.

 

Notre actualité

Interview Mathilde KLUBA Responsable Marketing et Communication Atelier Banette
Médiamétrie publie les résultats de sa nouvelle étude comportementale EAR Insight

Autres actualités média

Drive-to-store, peut-on se passer des prospectus?
La fin des grandes ondes, l'avènement du DAB+